AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un parc non loin de la mer (Chiba Yamato)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarHime Hitomi
Lycéenne
Modératrice RPG
Lycéenne Modératrice RPG
▌Réputation : 71

MessageSujet: Un parc non loin de la mer (Chiba Yamato)   Ven 9 Juil - 16:31

Cela se passait par une belle après midi de juillet. Le soleil brillait dans un ciel bleu parsemé de nuages cotoneux blancs comme la laine des moutons. Comme il y avait également une légère brise, il ne faisait pas trop chaud. Rien n'indiquait, que ce soit dans le ciel ou à la météo, que le temps risquait de changer brusquement. On peut donc dire que c'était un temps idéal. Oui c'était vraiment un temps idéal pour se promener. C'est d'ailleurs ce que faisait la personne qui nous intéresse. Qui était-elle? Que faisait-elle? Cela vous allez bientôt le savoir. Elle se trouvait dans l'un des nombreux parcs que compte le quartier d'Odaiba. Ce dernier comportant des plages et de nombreux lieux proche de la mer il était très apprécié par la population. En cette belle journée, une personne se trouvait à l'ombre d'un arbre et regardait la mer. Cette personne s'appelait Hitomi Hime. C'était une jeune fille de petite taille et plutôt mince. Malgré le soleil qui brillait, elle avait la peau assez pâle. Le ton clair de sa peau, la délicatesse de ses traits et la fragilité qui se dégageait d'elle la faisait ressembler à une fragile poupée de porcelaine. Elle avait de longs cheveux bruns qui tombaient en cascades bouclées le long de son dos. Ses yeux eux étaient noir et elle posait un regard doux sur ce qui l'entourait. Cependant si une personne la regardait plus attentivement et arrivait à lire en elle, elle saurait que cette jeune fille avait souffert et qu'elle était encore souvent en proie à une profonde tristesse. L'une des choses qui se remarquait le plus quand on voyait Hitomi c'était la manière dont elle se déplaçait. En effet, la jeune fille ne marchait pas sur deux jambes comme tout le monde. Elle était assise dans un fauteuil roulant ce qui accentuait sa fragilité. Depuis qu'elle était toute petite, elle avait toujours été plutôt fragile et délicate mais elle l'était encore plus depuis l'accident qui lui avait coûté ses jambes. Fragile, elle l'était aussi émotionellement car elle était beaucoup plus craintive qu'avant. Elle tremblait de peur à la vue d'un véhicule. Pourquoi ça? Tout simplement parce qu'elle a vécu un grand malheur à cause d'un ses moyens de locomotion. Si elle avait réussit à retrouver le sourire après l'accident qui l'avait rendu paralysée, c'était grâce à une personne bien particulière. Kaoru. C'était un ami d'enfance. C'était même son meilleur ami et son confident. Elle l'aimait depuis des années mais n'avait jamais osé le lui dire. Or, un jour, peu de temps après sa sortie de l'hopital, Kaoru l'avait enmené se promener et, sous un cerisier en fleurs, il lui avait avoué ses sentiments. Il éprouvait lui aussi un profond amour pour elle mais tout comme elle il n'avait jamais eu le courage de le lui dire. C'était le fait d'avoir faillit la perdre qui l'avait poussé à se déclarer. Pendant près d'un an, Hitomi avait connu le bonheur d'être avec celui qu'elle aimait. Hélas, un jour de pluie, celui-ci était mort renversé par un véhicule incontrolable. Depuis ce drame, la jeune fille ne pouvait plus voir un véhicule sans se mettre à trembler. Cela avait été difficile pour elle en cette après midi de quitter le quartier tranquille où elle vivait pour venir jusqu'à Odaiba. En effet, même si elle avait emprunté plusieurs rues piétones, elle avait quand même eu le malheur de faire rouler son fauteuil dans des endroits avec des voitures. Si elle était venue jusqu'à ce parc, c'était pour une raison bien précise. C'était son médecin qui le lui avait conseillé, pensant que l'air marin lui ferait du bien. Pour ne pas causer d'inquiétude à sa famille, elle avait accepté. Telle était la raison de sa présence dans ce parc. Cependant elle n'était pas seule. Pour se rassurer, elle avait enmené ses chiens avec elle. Sur ses genoux se trouvait un petit sptiz japonais de couleur blanche du nom de Yume. A côté d'elle, assis à côté du fauteuil se tenait un golden retriever qui répondait au nom de Shadow. Ils étaient tous les deux des cadeaux qu'elle avait reçu au cours de sa vie. Shadow lui venait de ses parents qui le lui avait offert quand elle était petite. Quant à Yume, la petite chienne blanche qu'elle caressait, c'était un présent de Kaoru. Il le lui avait donné quelques mois avant sa disparition. Hime tenait énormément à ses chiens. Ils représentaient quelque chose d'important pour elle. La jeune fille s'était mise à l'ombre d'un arbre parce qu'elle ne voulait pas être en plein soleil mais elle avait pensé à eux également. Elle ne voulait pas qu'ils aient trop chaud. Heureusement là où il se trouvaient il faisait plutôt bon. Une légère brise venant du large faisait flotter les cheveux d'hitomi et lui permettait de sentir l'air marin. A un moment, alors qu'elle remettait en arrière, une mèche qui se trouvait devant ses yeux, elle se rendit compte de quelque chose. Le ruban bleu qu'elle portait et qu'elle avait sans doute mal noué n'était plus là. Elle se tourna un peu la tête pour voir s'il n'était pas pris dans les poignets de son fauteuil mais elle ne vit rien. C'est en levant les yeux au bout de quelques minutes qu'elle le vit soudain. Il était coincé dans l'une des branche de l'arbre près duquel elle était. Comment faire pour le récupérer? Elle ne pouvait pas l'atteindre.



Le malheur de t'avoir perdu ne me fera jamais oublier le bonheur de t'avoir connu.


Dernière édition par Hime Hitomi le Jeu 15 Juil - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarChiba Yamato
Étudiant
Membre
Étudiant Membre
▌Réputation : 8

MessageSujet: Re: Un parc non loin de la mer (Chiba Yamato)   Jeu 15 Juil - 12:35

Était-ce un jour comme les autres ? Oui surement…comme tout les autres qui se suivirent depuis un bon moment maintenant, depuis le temps qu’il c’était installer a Tokyo. Aujourd’hui, il c’était lever plus tôt que les autres jours, mais de qui je parle quand je dis il ? De Chiba Yamato, un étudiant qui a pour rêve de devenir cuisiner. Donc comme je disais, celui-ci c’était aujourd’hui lever plus tôt, pour une raison bien particulière, il voulait aller au bord de la plage. Ayant congé, il voulait profiter de tout ça journée du mieux qu’il pouvait, cela lui ferrait un bien fou d’enfin se changer les idées, et qui ne rêve pas d’aller au bord de plage pour cela ? Avant de parti, il vérifia que le contenu de son sac a dos, soit complet, il ne fallait pas aller au soleil sans la moindre protection, crème solaire, eau froide, essuie et d’autre chose encore, rien ne semblait manquer a l’appel. Pas même le bento qu’il c’était préparer, c’était quand même plus pratique qu’acheter quelque chose sur place, où il fallait faire la file durant un bon moment. Le tout sur son dos, il peut enfin prendre la direction de la plage et du parc qui était jumelé avec celle-ci.

Au bout d’un même, il fini par arriver à l’ endroit en question, entrant enfin dans le parc, les légères brise salé, fessait bien comprendre qu’il y avait la plage non plus, l’air marin. Quelque pas suffirent a le plonger dans un monde différent, c’était tout simplement incroyable, de nombreuse personne était déjà installer de pars et d’autre dans le parc, il était assez dur de trouver un endroit tranquille, mais de tout façon il ne venait pas pour le parc, mais la plage. Il suivit simplement le chemin, qui, il l’espérait, le conduirait jusqu'à celle-ci cela lui faciliterait tellement la tâche. En tout cas le chemin était plutôt bien décorer…il y avait des marchands en tout genre qui bordait celui-ci, et la chaleur tapait plutôt fort, ayant le soleil en plein sur la tête. Il commença a chercher du regard un possible endroit de fuite à l’ombre, pour se reposer un peu et boire de l’eau, mais cela fut s’en doute la tâche la plus difficile.

Finalement du coup de l’œil il remarqua un arbre isolé, qui semblait être un abri parfait pour lui, il en prit la direction calmement, tout mouvement trop brusque ne ferrait que le fatiguer d’avantage. Bien vite il se retrouva proche de l’arbre, s’apercevant bientôt qu’il n’était pas seul sous l’ombre de cet arbre, une autre personne y était, une personne qu’il avait déjà vue, et dont pour une raison qu’il ignore, était resté ancré dans sa mémoire. A nouveau il sentit comme cette déchirure dans le cœur, ce n’était pas sa sœur il le savait, donc tout était sensé aller bien. N’ayant pas l’envie de la dérangée il se contenta d’ouvrir son sac pour y prendre la bouteille d’eau, et en boire quelque gorger, pour par la suite la remettre a sa place. Cette semi rencontre de fortune aurait peut se terminer là, si quelque chose n’avait pas attiré son regard, une chose qui venait de s’envoler il le suivit des yeux et dessina un ruban des yeux qui alla s’accrocher dans les branches du dit arbre. Celui-ci était bleu, la pauvre, elle ne serrait le récupérer maintenant, vu son état et la hauteur de l’arbre, d’ailleurs elle venait de le remarquer.

Lentement il remit son sac au sol, et se recula de quelques pas, observant l’arbre face a lui, très bien, prenant son élan, il s’élança vers le tronc et en quelque instant il atteignait déjà la première branche. Il eu une soudain accélération cardiaque, elle ne l’avait s’en doute jamais vu, et d’ici peut elle pourrait le voir, dès qu’il monterait quelques branches encore pour pouvoir accéder au ruban bleu. Mais…il voulait l’aider, sinon cela allait le travailler durant un moment qu’il n’ai pas aider une telle personne en difficulté surtout quand celle-ci lui rappel sa sœur ainé. Avec précaution, il commença à monter, évitant de s’approcher de truc du tronc, pour ne pas salir ses vêtements, du moins de ne pas trop les salir. Il fini par arriver sur la branche en question, maintenant elle pouvait le voir, dans tout le cas le problème principale était le ruban, le moindre faux pas et il le décoincerait de la branche pour le laisser libre à nouveau. Il ne devait donc pas toucher à cet branche là, c’est avec soin qu’il l’évita s’approchant a chaque pas de l’objectif, doucement il tendit son bras, et du bout des doigts réussis a attraper le ruban qu’il mit vite dans le creux de sa main.

Pour la descende celle-ci allait s’en doute s’avérer plus difficile que prévu, car aucune branche n’allait jusqu’en bas, il devrait donc sauter, un saut minutieusement calculer pour ne pas sauter sur une racine qui dépasse et finir au sol. L’heure de vérité, il vérifia l’emplacement des racines et sauta vers le sol, par mal chance il leva son bras trop haut et se griffa le dos de la main d’où il tenait le ruban. Arriver au sol, il prit son sac a dos et se tourna vers la jeune fille, que dire ? Cela lui donnait l’impression de rencontrer quelqu’un dont il connaissait déjà tout, une impression très étrange dont il devait rapidement brisé l’illusion pour son bien personnelle. Les pas les séparant n’était maintenant plus très grand, juste de quoi y mettre une petite voiture peut-être, finalement il fit les pas qu’il manquait vers elle et tandis doucement son bras lui présentant son ruban en souriant.


« Tenez, je pense que vous l’avez perdu. »


Dernière édition par Chiba Yamato le Jeu 15 Juil - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarHime Hitomi
Lycéenne
Modératrice RPG
Lycéenne Modératrice RPG
▌Réputation : 71

MessageSujet: Re: Un parc non loin de la mer (Chiba Yamato)   Jeu 15 Juil - 13:59

Hitomi avait la tête levée vers la branche de l'abre proche et regardait son ruban. Elle ne savait absolument pas comment faire pour le récupérer. Si le ruban s'était trouvé sur la première branche cela lui aurait déjà été difficile d'y accéder mais comme en plus il se trouvait pris dans une branche nettement plus élevée c'était totalement impossible pour elle. Même si elle n'avait pas été en fauteuil roulant elle n'aurait pas pu car elle était de petite taille. De plus elle ne savait pas monter aux arbres et avait un peu le vertige. Comment faire alors? Ses chiens ne pouvaient rien pour elle. Dans une telle situation c'était plutôt un chat qu'il fallait vu que certains félins montaient assez souvent aux arbres. Cependant même si elle avait eu un chat elle n'aurait pas voulu que cela arrive. Si son félin était monté dans l'arbre elle se serait plus inquiétée pour lui que pour le fait de ne pas arriver à récupérer son ruban. Rien ne disait en plus que le petit animal aurait compris ce qu'on attendait de lui et serait allé chercher l'objet. Si le petit évenement qui tracassait Hitomi était arrivée quelques mois plus tôt, celui-ci n'aurait pas été aussi difficile à résoudre. En effet, Kaoru aurait sûrrement été avec elle. D'une façon ou d'une autre il aurait trouvé une solution au problème. Il serait peut être monté dans l'arbre par exemple. Ce qui aurait inquiété la jeune fille qui aurait eu peur qu'il ne tombe. De repenser à Kaoru raviva une douleur dans la poitrine de la jeune fille. Son coeur lui faisait mal. Kaoru n'était plus là et ne le serait jamais plus. Enfin... Il ne le serait plus en chair et en os. Cependant il serait toujours une flamme dans son coeur. Des souvenirs dans sa mémoire. Une source de bonheur et de tristesse dans ce qu'avait été sa vie avec lui et ce qu'elle était devenue. Hitomi était tellement plongée dans ses souvenirs qu'elle ne remarqua même pas la présence d'un jeune homme non loin d'elle. Elle ne se rendit même pas compte que celui-ci était monté dans l'arbre près d'elle. Des flashs de son passé lui venait à l'esprit et en revoyant certains moments de sa vie, les larmes lui vinrent aux yeux et coulèrent silencieusement le long de ses joues. Elle serait restée dans sa bulle envahie par le chagrin si tout à coup elle n'avait pas sentit quelqu'un lui lécher la main et un mouvement sur ses genoux. La jeune fille baissa la tête et vit alors la tête de Shadow tout près de sa main. C'était sans doute lui qui l'avait léché. Le golden retriever regardait sa maitresse et la petite chienne blanche sur les genoux de celle-ci faisait pareil. Ils s'inquiétaient sûrrement pour elle. Quand elle comprit cela, la petite brune essuya ses larmes du bout des doigts et se força à esquisser un sourire. Elle ne voulait pas leur faire de la peine. Elle caressa ses chers animaux puis leva la tête vers l'endroit où se trouvait son ruban. Quand elle le fit, elle ne put s'empêcher de sursauter de surprise. Un jeune homme brun se trouvait perché dans l'arbre non loin de son ruban. Qui était-il? Que faisait-il là haut? Etait-il là depuis longtemps? Tandis qu'elle se questionnait, l'inconnu attrapa le ruban. Qu'allait-il faire maintenant? Hitomi fut extrémement surprise et inquiéte quand elle le vit soudain s'élancer et atterrir sur le sol quelques minutes plus tard. Elle espérait qu'il ne s'était pas fait mal. L'inconnu était de dos et récupéra quelque chose au sol avant de se tourner vers elle et de s'approcher. Ce qu'il avait ramassé au sol n'était autre qu'un sac à dos. Sans un mot, la jeune fille le regarda avancer vers elle. Il ne semblait pas effrayant ou méchant mais comme elle ne le connaissait pas, elle se sentait un peu intimidée. Pour se rassurer, elle caressait sa petite Yume tout en la regardant. Au bout de quelques minutes une voix masculine se fit entendre. Elle releva la tête et vit alors l'inconnu tendre le bras vers elle en souriant. Dans sa main se trouvait son ruban. Hitomi tendit timidement la main et récupéra son bien en inclinant légérement la tête vers son interlocuteur avant de répondre d'une petite voix:
"Merci."



Le malheur de t'avoir perdu ne me fera jamais oublier le bonheur de t'avoir connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un parc non loin de la mer (Chiba Yamato)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un parc non loin de la mer (Chiba Yamato)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Dreamers ::  :: ● お台場 - Odaiba :: → Parcs-