AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui sème le vent, récolte la tempète [kira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarTeshiyama Ai
Host au Blue Dream
Membre
Host au Blue Dream Membre
▌Réputation : 13

MessageSujet: Qui sème le vent, récolte la tempète [kira]   Lun 28 Juin - 22:17

Teshiyama avait fourrer les mains dans ces poches, hochant la tête au rythmes des musiques varié qui prenait possession de ses oreilles. Ce n’est pas vraiment que l’envie de sortir de chez lui ce matin là s’était fait ressentir mais dehors les doux rayons du soleil pavait sur le sol et se faufilaient au travers de la toison verte des arbres d’une lumière chaude et agréable.
Il se dirigea alors vers une petite devanture qui ne payait pas de mine mais qu’il avait prit l’habitude de fréquenté, sont budget limité ne lui permettait pas de s’offrir le luxe de manger équilibré.
C’est sur un banc froid d’un petit parc qu’il s’asseyait enfin, plongeant le nez dans le bol fumant de soupe à l’odeur nauséabonde.
Il tournât les pages de sont journal tout en laissant de coté sa soupe, mais rien de bien intéressant ne semblait pointer à la une des journaux ce jour là. Le jeune garçon poussât un soupire en constatant la monotonie de ses journées.
Il termina de manger rapidement et ce décida alors à lever ses fesses du banc et retrouver sont appartement.
Il fut alors surprit de trouver un jeune homme, la vingtaine par là, peu être un peu plus, devant sa porte d’entré, d’habitude peu de personnes venaient jusqu'à chez lui, et lorsque cela arrivait, les personnes qui se présentaient dépassait plus souvent la quarantaine .
Tout en soupirant visiblement d’agacement, le jeune Teshiyama s’adressa pourtant poliment au jeune garçon en lui disant qu’il n’était disponible que le soir et lui demanda ce qui l’emmenait donc à venir chez lui. Sa surprise ne fut donc pas de moindre lorsque le jeune homme face à lui, lui demanda un service des plus farfelus.
L’Homme face à lui réclamait donc ses services pour faire une « blague » à une ami ?!
Il faut bien l’avouer, le jeune Teshi trouvait cela plutôt de mauvais goût, et hésita un court instant, mais l’homme face à lui insistait sur le fait qu’il serrait très bien payer.
De toute façon il n’avait rien à dire sur ce point là, il n’avait pas à juger, juste a exécuter ce qu’on lui demandait et être payer en échange, le reste lui importait peut, pas même la victime de cette « blague » de mauvais goût.

Le lendemain soir, Teshi se présenta alors devant la porte de l’appartement de sa victime, un sourire ravageur sur le coin des lèvres, légèrement narquois et pourtant terriblement séduisant.
Il n’aimait pas vraiment travailler pour des hommes, ce n’était absolument pas son « truc », jusqu’ici, chaque homme qui avait poser les mains sur son corps frêle, l’avait souiller, mais cela faisait partit de sont travaille et il se devait de l’accepter.
Lui qui s’attendait à voir un homme relativement répugnant ou tout du moins repoussant, le jeune homme qui se présenta devant lui était tout sauf repoussant.
La fine ligne de sa musculature se laissait deviné derrière sont Marcel blanc, sa peau hâlé donnait un aspect sucré à sa peau, sa chevelure noir et ces yeux au même reflet lui donnait un air froid et ferme, pourtant tout en lui attirait le jeune Teshiyama, et ce n’était pas sans l’effrayer, comment pouvait on à la fois être aussi beau et aussi antipathique.
Le jeune Host se permit ainsi de douter de la véracité des paroles de l’homme qui l’employait pour cette « blague » à un « ami ».
Vous voulez rire, comment un tel homme pouvait il réellement avoir des « amis », peut être en avait il un, voir deux, certainement guère plus, et si vous voulez mon avis, il n’est pas su genre a avoir des amis qui feraient ce genre de blagues.
Tout cela paraissait vraiment illogique et invraisemblable au yeux du jeune garçon, qui ce demandait bien dans quel histoire louche il s’était encore fourré malgré lui.
Mais il était comme prisonnier de cette situation à présent, il ne comptait absolument pas faire demi tours face à cette situation, même s’il se doutait bien que le dieux vivant qui ce trouvait face à lui n’allait pas le laisser s’en sortir aussi facilement et le regard froid qu’il lui lançait le confrontait dans cette idée.

- C'est à quel sujet?


demanda-t-il en posant sur lui deux yeux où le brun flirtait et le noir se confondaient.
Tenshi ne savait pas trop comment s’y prendre, à dire vrai il n’avait jamais été confronté à quelqu’un qui ne le désirait pas, et il en était totalement déstabilisé.


-J’ai reçu une requête à votre sujet.

Il aurait bien ajouté un petit *Je croit bien que l’on vous veux du mal* pourtant il s’en empêcha, ce n’était pas ces affaires mais malgré sont air mauvais et antipathique , quelque chose d’imperceptible semblait attiré Tenshi à lui, et celui-ci ce sentait déstabilisé de vouloir autant sont corps.
Il se glissa vite par la porte sans attendre l’approbation de sont hôte, et ne prit pas non plus la peine de se formalisé à sont soupire et petit cri d’étonnement.
Il se jeta alors sur le colde la veste de Kira et plaqua ses lèvres contre son cou. Il avait une odeur, une saveur particulière, mais enivrante et complètement irrésistible. Il grogna pour lui-même et se haussa d’avantage sur la pointe des pieds afin de mieux profiter de ce goût enivrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKira Hiroshi
Agent de Police
Membre
Agent de Police Membre
▌Réputation : 33

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempète [kira]   Lun 28 Juin - 23:56

    • Encore une, journée éprouvante avec de l'action, du dynamisme et un casting de vrai film d'horreur comme jamais nous en avions vu auparavant. Journée épouvante et ensanglantée, avec du remord , de la haine et une impression d'être souillée, détruite à tout jamais. Des vies disparues, une âme qui a décidé de quitter le corps d'une personne pour venir affronter la peur, la terreur et tout sentiment néfaste qui s'en rapprochait, pour une fois de toute ma vie je venait finalement de comprendre que la vie était faîte ainsi et que je n'avait pas trop le choix, autre que celui de m'y faire et d'aider les pauvres victimes d'une cruelle destinée. Aujourd'hui encore fût un jour noir, sombre pas si différent des autres jours, je passait la journée entière à courir de droite à gauche avec quelques bons collègues qui rêvait du moment ou ils se retrouveraient devant leurs téléviseur à regarder dieu ne sait qu'elle connerie infidèle à leurs femmes. Une histoire, toujours la même, celle d'une jeune adolescente pas même majeur, atteinte de 17ans qui avait rencontré par hasard sur le net un de ses jeunes garçons fraichement pervers qui désirait trouver une bonne proie pour leurs désirs en tout genre passant du corps à l'argent, déplumé une pauvre fille sans défense était très facile pour eux , ils avaient l'habitude a autant de chose, sauf que cette fois le délire était poussé un peu plus loin. L'homme en question en avait cinq de plus que la demoiselle et avait décidé de jouer la carte de la "Relation"promettant de belles choses à sa promise il l'avait accueillie après que celle ci ait abandonné parents et famille uniquement pour cet homme qu'elle ne connaissait que depuis quelques mois, elle pouvait vivre le grand amour avec lui, pendant un mois tout était beau et rose jusqu'au jour ou l'homme décida d'ajouter dans cette relation une petite touche pimentée appelé "Les coups", sans qu'elle ne puisse le raconter à quiconque il commençait à la battre, pour passer une colère ou par envie, parce que sa journée avait était loin d'être celle qu'il avait voulue et cette pauvre fillette n'avait d'autre choix que de se laisser faire, la violence par les coups se transformait de jour en jour par des "Viols" quelque chose d'affreux et que même contre sa volonté , se devait d'être à quatre pattes au sol pendant qu'il lui ferait subir maintes souffrance. Cette fois ci elle avait refusé le silence et pendant que son tortureur était parti à ce qu'il appelait "Son travail", elle avait directement appelé la police et bien entendu était directement tombé sur la bonne poire " Kira Hiroshi". Il avait accouru, s'était battu contre cet individu et lui avait finalement passé les menottes, au nom de la justice. Cet homme était déja rechercher pour trafic de substances illicites et aussi pour avoir tuer de nombreuses femmes, jeunettes tout comme elle, la jeune fille fût placée dans un hôpital ou il prendrons soin d'elle et sa famille avait décidé de repartir sur de bonnes bases et de l'accepter de nouveau... Toute histoire à une fin, celle ci devait arriver. Une journée entière pour finir l'histoire d'un conte qui en dure réellement des années.

    Finalement, lui aussi avait le droit à sa petite pause détente et une fois son service terminer s'était directement rendu dans son petit ou grand appartement. Eprouvante et chienne de journée l'avait complétement cassé, Kira Hiroshi sans même prendre le soin de lire messages sur le répondeur ou tout autre conneries en ce genre avait violemment balancé sa mallette et sa veste sur son canapé avant de filer droit dans la salle de bain ou il s'était pris une bonne douche bien fraiche. Il avait aimer cette sensation, ces quelques gouttelettes d'eau qui étaient venus se poser sur son corps d'apollon, fermant les yeux pour apprécier cette sensation, il s'était fraichement détendue mais fût de nouveau perturber par ce moment remarquable quand une petite sonnette retentissante jusqu'au creu de son oreille lui était parvenu. Quelqu'un à cette heure ci ? Il n'attendait pourtant personne... Le jeune homme eut le temps de s'enfiler un Marcel blanc ainsi qu'un short noir classique , une serviette qui lui servait pour se sécher les cheveux autour du cou et de son regard neutre et froid habituel se dirigeait vers la porte ou une fois ouverte découvrit un mystérieux petit "Lutin?" s'offrir à lui. Ce n'était pas le genre de soirée qu'il avait voulu ni le genre de surprise. Ce petit être à la bouille vachement Kawaii le fixait d'un air envieux tandis que d'une simple phrase je le repoussait. Une requête avait-il préciser, peu importe a vrai dire le genre de requête, il n'allait pas venir bousiller ma soirée en un claquement de doigt et sourire niais, l'envie limite de le foutre à la rue s'offrit à moi mais il fallait être ... comment dire "Amical" avec lui et peu importe sa requête il fallait vraiment qu'il déguerpisse, jusqu'à ce que l'inconnu en lui même vint s'inviter au domicile s'approchant de ma propre personne à une vitesse fulgurante pour m'offrir un baiser au cou... Alors la en plus de croire que je voulait le voir partir, je me demandait même si je ne m'était pas endormi dans ma douche plutôt qu'autre chose. Rapidement je posait ma main sur la tête et le repoussait en pas même un mouvement. Je grimaçait devant cet chose et soupirait longuement.

    « Je n'ai pas que ça a faire de jouer les nounous pour mômes traumatisés... Le réconfort c'est pas ici...»

    Dis-je d'un ton froid , glaciale et cassant à la fois peu importe qui il était je ne m'était pas payé une "Putain" que je sache donc il n'avait qu'à rebrousser chemin et satisfaire autre client que ma petite personne égoïste. N'importe qui aurait profiter de la situation, n'importe qui mais pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTeshiyama Ai
Host au Blue Dream
Membre
Host au Blue Dream Membre
▌Réputation : 13

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempète [kira]   Mar 29 Juin - 1:32

•Alors que ses lèvres frôlaient avidement la peau de sa victime, un frisson parcourut l’échine du jeune garçon, alors c’était ça ce qu’on appelait aussi communément le désir ?!
réalisant tout d’un coup que ses pensées n’était véritablement plus très « professionnel », le jeune homme gonflât un instant les joue alors qu’il ne quittait toujours pas le cou du jeune homme face à lui.
Dans un même instant il observât ce qui ce trouvait autour de lui, l’appartement était ce qu’on pouvait appeler « classique », rien ne sortait véritablement de l’ordinaire. Bien sur, il était spacieux et quelque peut luxurieux, sans pour autant être de mauvais goût, le regard du jeune teshiyama se balada de la cuisine équipé d’un frigo américain, au appareils électronique derniers cris en tout genre.
Son regard se pausa alors sur le canapé juste derrière eux, sur lequel jonchait la veste maladroitement jeté précédemment, ainsi que sa mallette. Quelque chose de brillant attira alors le regard du jeune Host, non de dieux, un insigne de police, dans quel pétrin s’était-il encore mit.
Ses lèvres parcouraient toujours le cou de Kira, machinalement, après tout il avait l’habitude, mais pour une fois, et sans en comprendre l’origine, cela ne lui donna pas la nausée.
Il sentit même une boule se former dans sa gorge quand une main le rejeta violemment ; le coup fut rapide et le pétrifia et ce qui le stupéfia encore plus, fut que l'instant d'après, il s'étalait au plancher, la tête dans les étoiles.
Lorsqu’il revint à lui, quelques secondes après, la tête lui tournait comme si un troupeaux d’éléphant venait de lui passer sur le crane . Il grimaça et soupira , ce n'était pas exactement un bon début.


« Je n'ai pas que ça a faire de jouer les nounous pour mômes traumatisés... Le réconfort c'est pas ici...»

Le sang ne fit qu’un seul tour sur le visage du jeune Host, non mais d’où il se permettait, d’accords il n’avait pas été des plus polit en lui sautant dessus de la sorte, mais il ne savait pas vraiment comment s’y prendre pour séduire, surtout un homme comme lui.
Un éclaire de rage avait traversé ses pupilles, en plus de se faire humilier, il ne serait pas payer, il avait gagner sa journée, pour finir il avait fallu qu’il tombe sur un flic, dur dur de finir le travail après une tel découverte, il savait très bien qu’il risquait gros.
Tenshi s’était alors brusquement relevé et son poing s’était, sans vraiment qu’il n’y face attention, abattu sur la joue de son client, alors que l’autre s’était frayer un chemin sur le torse musclé du jeune homme, ou plutôt sur le bas ventre de celui-ci, rentrassent avec habilité la ligne de ses boxers.


« Ai-je l’air d’avoir besoin de réconfort ! »


Juste quelques secondes, juste le temps de prouver qu’il avait fait son travail et il repartirait mais bien sur il savait que le jeune Kira n’était pas de cet avis.
Teshi avait ce regard fière et sur de lui, cet air arrogant accolé au visage et pourtant une certaine insécurité s’était emparé de son visage lorsque de nouveau la main de Kira s’éleva.
Comme un brusque souvenir, un brulure à vif il s’était recroquevillé sur lui-même alors qu’une pâleur traversa sont visage, pourtant cela ne dura qu’une seconde, l’instant d’après Teshiyama avait attrapé le poings du jeune Kira au vol et avait de nouveau plaqué ses lèvres dans le cou du jeune policier, il devait finir ce qu’il avait commencé.


« ça ne me prendra que quelques minutes… ensuite je déguerpirais comme je suis venu… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarKira Hiroshi
Agent de Police
Membre
Agent de Police Membre
▌Réputation : 33

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempète [kira]   Mer 30 Juin - 19:26

    • Que dire , que faire ... Rien? Hors de question, il était impossible d'imaginer une seule seconde que ce type puisse toucher le grand Kira Hiroshi avec son air de petit ange bien démon intérieur, peu importe ces pensées, ou ses sentiments, si Kira détestait quelque chose c'était ce genre de profession la, il les avaient toujours détestés les "Putains" et ce peu importe leurs véritables situation sociales , familiales, économique. Il voulait de l'argent , et bien si il peut le laisser tranquille en l'ayant , Hiro' n'allait pas se priver pour lui en donner. Les mômes traumatisés, "Les enfants terribles" c'est ce genre de génération percuté par des souvenirs douteux et des rêves qui s'envolent en un claquement de doigt, ceux qui n'ont rien et qui ne sont rien pour les yeux de la société comme du monde entier, les petites teignes qui croivent pouvoir être indépendant et agir comme bon leurs semble mine de rien ils ne sont pas mieux que ceux qui les emplois à leurs propres fins. Les gosses de riches sont immondes, les gosses de pauvres font pitié tel est Tokyo actuellement, des bambins comme cette créature qui se trouvait devant lui, il y en avait des tonnes, il suffisait simplement de poser au sol 1 Yen pour pouvoir les voir accourir comme des insectes gluants et répugnants. Ils en avaient acceptés des mômes comme lui dans la rue, confiés aux hôpitaux, aux centres d'aide pour personnes sans foyer ou dieu ne sait quel autre connerie, sauf que cette fois ci ce fût bien la première fois que l'un d'eux lui sauter autant au cou. Kira l'avait repousser, un refléxe peut-être et sans doute, autour de lui existait une bulle, un cercle de protection, son territoire et il ne supportait pas que quelqu'un y pénètre, il préférait les aider à sa façon en prenant un maximum de distance avec eux. Si ce petit homme frêle tomba sur le sol c'est qu'il ne devait pas être très solide, le coup que lui avait donner Kira n'avait rien de bien méchant juste une petite poussade qui n'avait apparemment pas plu au gosse qui d'un seul coup rappliqua de suite par un coup de poing sur la joue de son "Client"? ...Une de ses mains partit s'aventurer dans un endroit qui ne plairait guère à notre beau brun ténébreux. Une envie soudaine de lui foutre une claque pour lui montrer que de 1, Kira n'était pas d'humeur à supporter son charme à deux francs et deuxièmement parce qu'il avait envie d'être seul , sans ce truc avec lui. Tandis que la main fût brandi elle fût rattrapé au vol par ce lutin dont il ne connaissait pas même le nom, il était mal tombé , Kira n'avait pas l'intention d'être un de ses clients, il était flic et qui puis est il "Aider" les gens , pas profiter d'eux. De nouveau et gentiment sentant les lèvres du petit contre son cou, il le repoussa sans mal cette fois et pencha la tête fixant cette chose des yeux.

    « Je ne pense pas que l'info' est passé dans ce qui te sert de cerveau...
    Si c'est l'argent qui t'intéresse, je peux te le donner mais je refuse d'être souillé par quelqu'un comme toi... »

    -Un peu de délicatesse dans ce monde de brute je t'en supplie Kira,regarde le cet pauvre petite créature sans défense qui gagne sa vie à faire ce genre de choses, cette petite bouille toute mignonne et si innocente, inconsciente qui offre son corps et son être aux hommes comme aux femmes, n'a tu pas envie de l'aider à ta manière, ne le repousse pas, il ne ferait qu'être brisé encore une fois, juste une fois soit l'un de ses clients préféré , offre lui le réconfort qu'il mérite et propose le même à rester chez toi. Aider les gens c'est ta vocation non ? Je pari que intérieurement tu t'en voudrait de le foutre à la rue de cette manière, les billets c'est peut-être ce qu'il l'intéresse, l'argent pour vivre, pour se nourrir mais en attendant si il continue comme ça ce n'est pas se nourrir qu'il va faire, mais mourir,sous les coups et la torture humaine tu n'est pas comme les autres mais ceux qui se le paye pour une nuit ou parfois plus, ceux qui savent donner de l'argent pour lui sont plus brutales et plus diaboliques ayant tout pleins d'idées en tête pour le faire souffrir, ils savent comment il réagirait et ils n'attendent que ça de le voir crier et pleurer, ne le repousse pas... -
    Le beau ténébreux soupira longuement avant de retirer d'un geste de la main la serviette qui était autour de sa nuque, il s'avança jusqu'au canapé , fixant son porte feuille dans la mallette, il était prêt à payer le prix fort pour qu'il s'en aille mais intérieurement il se devait de l'aider... Comment ça "On aide pas une putain" ... Il saisissa l'argent du porte feuille et retourna face à l'être qui fesait moins d'une tête que lui et lui tendis l'argent liquide.

    « Prend cet argent... On dira que j'ai payer ma putain et que l'on est quitte... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qui sème le vent, récolte la tempète [kira]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui sème le vent, récolte la tempète [kira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Dreamers ::  :: ● 秋葉原 - Akihabara :: → Habitations :: → Kira Hiroshi's Appartement-